Une école de boulangerie gratuite par Thierry Marx



04/01/14 Une école de boulangerie gratuite par Thierry Marx

Thierry Marx, les très médiatisé chef étoilé (Top Chef sur M6), surfe sur la vague de la formation gratuite qu’il a lui-même créée. Après l’école de cuisine qu’il avait lancée il y a presque deux ans déjà, il vient d’ouvrir une école de boulangerie gratuite. Ces deux écoles sont conçues selon le même modèle, et prennent les mêmes noms : « Cuisine mode d’emploi (s) » et « Boulangerie mode d’emploi (s) ».

Un besoin réel de boulangers

La dernière école, celle dédiée à la boulangerie, a ouvert ses portes le 18 novembre dernier. Elle est gratuite, comme sa grande sœur et accueille en priorité des jeunes sans diplômes et des adultes en recherche d’emploi. La toute première promotion est forte de 8 candidats qui seront en formation pendant 8 semaines à l’école et durant 4 semaines supplémentaires en stage en entreprise. Les promotions suivantes pourront compter jusqu’à 16 personnes.

La boulangerie n’a pas été choisie par hasard par Thierry Marx. D’abord parce qu’il existe une demande bien réelle d’artisans et d’ouvriers dans cette discipline, mais aussi parce qu’ « on peut travailler comme ouvrier boulanger et ensuite ouvrir sa propre boulangerie » comme aime à le rappeler le chef.

Pour des chercheurs d’emploi motivés

Les candidats à la formation ont à remplir un dossier de candidature. La formation se déroule à Paris, dans le XXe – l’arrondissement de naissance de Thierry Marx. Ces dossiers sont à remplir sur le site Web de la marie du XXe, accompagnés d’un CV et d’une lettre de motivation. Les apprentis boulanger sont ensuite retenus en fonction de leurs parcours professionnels et sur leur volonté d’apprendre dans le respect du « RER » auquel tient tout particulièrement l’initiateur du projet : « Rigueur, Engagement et Régularité ». Les apprentis retenus ont alors la chance d’être formés « aux côtés de formateurs de talents ».

L’expérience est d’autant plus engageante qu’un retour d’expérience est déjà disponible avec l’école de cuisine. Celle-ci reçoit 400 candidatures par an. Sur les 32 personnes déjà formées, « 90% [d’entre elles] ont aujourd’hui un emploi, et l’un d’entre eux a même créé son restaurant», précise Thierry Marx. La formation proposée est volontairement courte pour permettre aux apprentis de retrouver le plus rapidement possible un emploi. Et elle reste ouverte à tous, sans diplôme ou au chômage. Le chef étoilé rappelle qu’une responsable marketing d’une grande société, licenciée, a par exemple pu bénéficier de cette formation.

About Emilie L

Ne fait pas parti de l’univers de la gastronomie, mais est néammoins passionnée par cet univers. Le but d’Emilie est de tout goûter et découvrir le maximum de saveurs. Sofood Mag lui permet de partager sa passion et ses découvertes pour en faire un magazine en ligne sur l’univers de la gastronomie, de la cuisine, de la bonne bouffe… Le but est d’inspirer, voire de partager quelques recettes de temps en temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *