Ces femmes étoilés, stars des fourneaux



15/10/13 Ces femmes étoilés, stars des fourneaux

En 2007, Anne-Sophie Pic devenait la première femme à obtenir trois étoiles au Guide Michelin depuis Marguerite Bise, en 1951, et la quatrième femme triplement étoilée depuis la création du Guide Michelin. Cela témoigne de la difficulté toujours actuelle pour les femmes d’être primées des plus hautes distinctions culinaires.

Pourtant, deux femmes furent triplement étoilée dès 1933, les lyonnaises Brazier et Bourgeois, qui se sont mises à leur compte pour fonder des bouchons qui sont devenus de véritables modèles de la cuisine d’exception.

Aujourd’hui, à peine 3% des chefs étoilés dans le Guide Michelin sont des femmes. Chrystelle Brua fait partie des grandes figures de la cuisine féminine française. Elle démarre sa carrière comme commis dans l’Arnsbourg, restaurant deux étoiles à l’époque, où elle gravira les échelons jusqu’à devenir chef de partie pour la pâtisserie. Entre-temps, l’Arnsbourg obtient la récompense suprême et acquiert une troisième étoile au Guide Michelin.

chef christelle brua

La chef Christelle Brua

En 2003, un poste se libère au mythique Pré Catelan, et Chrystelle ne laisse pas passer cette chance. Grâce à son abnégation et sa motivation, elle parvient à convaincre Frédéric Anton de ses qualités, et devient une de ses meilleures partenaires de cuisine. Cette pâtissière épanouie exerce maintenant depuis 10 ans dans cet établissement, trois étoiles au Guide Michelin depuis 2007.

2007 fut décidément une sacrée année pour la cuisine féminine française. Aux côtés de la première chef femme trois étoiles, une autre femme est élue Meilleur Ouvrier de France pour la première fois. Il s’agit d’Andrée Rosier, chef du restaurant les Rosiers, à Biarritz avec son mari. Un an après son ouverture, le restaurant obtenait déjà sa première étoile au Guide Michelin.

chef Andrée Rosier

La chef Andrée Rosier

Il n’est pas possible de boucler cet article sans parler d’avantage d’Anne-Sophie Pic. Les Pic sont une figure de l’élite culinaire française, le grand-père et le père d’Anne-Sophie étaient eux-mêmes des chefs 3 étoiles. Lorsque Jacques Pic, le père, est décédé, c’est d’abord son fils qui a pris les commandes de son restaurant, mais les résultats n’étant pas à la hauteur du prestige de l’établissement, il a finalement été écarté et c’est Anne-Sophie qui l’a succédé.

Celle-ci s’en est beaucoup mieux sortie, et a fait du Pic-Valence l’un des meilleurs restaurants français, voir du monde. En 2011, Anne-Sophie Pic a été élue « Meilleure Femme Chef du Monde », et est incontestablement une des personnalités les plus influentes dans le monde de la cuisine.

About Emilie L

Ne fait pas parti de l’univers de la gastronomie, mais est néammoins passionnée par cet univers. Le but d’Emilie est de tout goûter et découvrir le maximum de saveurs. Sofood Mag lui permet de partager sa passion et ses découvertes pour en faire un magazine en ligne sur l’univers de la gastronomie, de la cuisine, de la bonne bouffe… Le but est d’inspirer, voire de partager quelques recettes de temps en temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *