Gros plan : la cuisine éthiopienne



25/07/13 Gros plan : la cuisine éthiopienne

En Éthiopie, l’art de la table se distingue des autres cuisines africaines par l’utilisation de l’injera, une sorte de galette qui fait office d’assiette mais aussi de couvert.

Le teff est un aliment de base qui sert à la confection de cet injera caractéristique de la cuisine éthiopienne.

La gastronomie éthiopienne est particulièrement riche de saveurs et de couleurs : légumes, épices, sauces, piments participent de cet ensemble agréable au goût et à la vue.

Les aliments de la cuisine éthiopienne

L’aliment principal de la cuisine éthiopienne est l’injera, qui, outre sa fonction de plat et de couvert, se mange : c’est un peu comme le pain éthiopien, il accompagne tous les plats et pratiquement toutes les bouchées.

L’Éthiopie, baignée de plusieurs climats différents, produit également de nombreuses variétés de féculents et de légumes : le millet, bien sûr, l’un des aliments les plus caractéristiques de l’Afrique, mais aussi les lentilles, l’orge, le maïs, les pois cassés, les haricots, la coriandre, les oignons, l’ail… Ainsi, c’est en grandes quantités que l’on retrouve tous ces aliments dans la plupart des plats éthiopiens.

Outre le teff déjà évoqué, l’autre aliment principal de la cuisine éthiopienne est le bérbéré, qui est une sorte de piment rouge comprenant plusieurs épices: piment de Cayenne, clou de girofle, cumin, gingembre, cardamome.

injera, la galette ethiopienne

L’injera, la base

Les plats typiques

Le wat est le plat le plus consommé en Éthiopie: il est cuisiné à chaque occasion. Il s’agit d’un ragoût composé de légumes et de légumineuses, de viande et de bérbéré. Il existe aussi des plats uniquement composés de légumes ou de viande, celle-ci étant parfois consommée crue avec du piment.

Le ketfo est un peu comme le steack tartare, assaisonné de bérbéré et de beurre.

Et côté boissons?

Les Éthiopiens sont de grands consommateurs de bière : on en trouve de nombreuses marques dans tous les restaurants du pays. Parmi les marques les plus répandues, on compte la Méta, la Bati, la Saint-Georges et la Castel, ou encore la Dashen, la Bédelé (à l’ouest de l’Éthiopie) et la Harar (à l’est).

Les régions musulmanes de l’Éthiopie produisent de la Harar Sofi, bière sans alcool aromatisée au miel.

la bière sans alcool harar sofi

Harar Sofi

Quelques bonnes adresses

En France, c’est surtout à Paris que l’on trouve de bons restaurants éthiopiens. Parmi ceux-ci, mentionnons le Négus (11e arrondissement), le Menelik (17e arrondissement), ainsi que le Lac Tana (15e arrondissement). En province, on retiendra La Reine de Saba, à Marseille, en plein centre-ville.

About Emilie L

Passionnée de boustifaille, j'ai décidé de lancer ce petit magazine afin de partager mes astuces, trouvailles et autres conseils, qui j'espère vous seront utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *