Gros plan sur la cuisine chinoise



02/09/13 Gros plan sur la cuisine chinoise

La cuisine chinoise est l’une des plus connues au monde : la finesse de ses plats, les saveurs et l’exotisme caractérisent cette gastronomie si réputée.

Elle se distingue notamment par ses rapports étroits avec la médecine et la philosophie, qui consistent à associer des types d’aliments dans l’optique d’un équilibre psychologique; c’est toute la finesse de la pensée chinoise qui se retrouve dans ses traditions culinaires.

 

Les plats traditionnels

L’aliment le plus présent et le plus consommé en Chine est bien sûr le riz, plat populaire par excellence. Il est consommé à presque tous les repas. A côté du riz, on trouve aussi les nouilles, souvent cuisinées avec du soja. Ces deux féculents constituent la base de l’alimentation chinoise : les plus pauvres en font un plat unique, parfois accompagné de viande ou de légumes.

Les plats les plus raffinés sont aussi les plus onéreux. Parmi ceux-ci, on trouve le canard laqué de Pékin, le porc au caramel, la fondue sichuanaise, les rouleaux de printemps, le pâté impérial, les nems (fourrés à la viande ou au poisson).

bol de riz chinois

Les ingrédients les plus utilisés

Les traditions culinaires chinoises se distinguent par l’emploi de nombreuses épices en guise d’assaisonnement et d’ingrédients typiquement asiatiques : soja, pousses de bambou, gingembre, piment rouge, poivre de Sichuan, cumin, qui permettent de confectionner toutes sortes de sauces.

tofu chinois et riz

Le tofu est également l’un des aliments rois en Chine : il se présente d’ordinaire en entrée ou dans des potages. Côté boisson, la plus consommée est le thé, dont la Chine est grande productrice : thés verts, blancs, noirs, rouges sont à l’honneur à tous les repas.

Les traditions culinaires : quels mets pour quelles occasions?

Les fêtes rythment la vie des Chinois pendant l’année, et à chaque fête, son plat traditionnel. Au Nouvel An, les Chinois consomment un gâteau fait de farine de riz et de haricots rouges, cuit à la vapeur puis frit.

Au moment de la fête des Morts, ils consomment généralement des rouleaux de printemps et des pâtés impériaux, deux des éléments les plus réputés de la cuisine chinoise. Quant aux pâtes de longue vie, elles sont consommées à l’occasion des anniversaires pour assurer la longévité.

Quelques bonnes adresses dans la capitale

Les restaurants chinois sont nombreux à Paris. On peut ainsi se rendre notamment aux Jardins de la Mandchourie, dans le XIIe arrondissement, Chez Vong, dans le Ier arrondissement, ou encore au Zen Garden, dans le VIIIe.

About Emilie L

Passionnée de boustifaille, j'ai décidé de lancer ce petit magazine afin de partager mes astuces, trouvailles et autres conseils, qui j'espère vous seront utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *